Annick D'Hier

« La plus belle chose n’est pas ce que l’on voit ou que l’on touche mais ce que le cœur ressent » Auteur inconnu 

 Annick D'Hier, 60 ans , retraitée.

Pendant 42 ans Infirmière au CHU. Certificat de Clinicienne et Conseillère de Santé en 1990.

Experte en Relation d'Aide, je mets l’écoute et le respect au centre de mes relations,ce qui explique mon goût poussé a aider les personnes en souffrance, les aider à trouver en elles les ressources pour faire face aux situations.

J'ai travaillé 20 ans en cancérologie et 20 ans en Centre de Consultation de Pathologies Professionnelles où j'assurais les consultations de souffrance au travail pour tous les salariés d'Auvergne.

Sensible aux besoins de l’être humain et proche des gens que je rencontre, je suis dans une dynamique permanente de recherche de l’équilibre et de l’harmonie.

Je suis également magnétiseuse et crois donc beaucoup à la puissance des énergies ce qui m'a poussé à me former pour devenir praticienne en Reiki et conseillère en Fleurs de Bach. J'assure donc des consultations et fait des conférences.

  Durant mes dernières années de professionnelle de la santé,  je me suis plus particulièrement intéressée à tout ce qui touche le stress.

 Le postulat selon lequel la prévention est primordiale et auquel j’adhère totalement m’a poussé à créer ces ateliers  de :

 

« Câlinothérapie »

 

Les bienfaits des câlins n’est plus a prouvé. Scientifiquement ils libèrent des ocytocines communément appelées « hormones du bonheur ». D’après Céline Rivière, psychologue clinicienne et auteur du livre «  la câlinothérapie », le câlin serait de ce fait un remède imparable contre le  stress.

Il s’agit de revenir à l’essentiel, être bienveillant envers soi d’abord puis envers les autres. 

Le câlin est le premier des contacts de l’enfant. Il évoque douceur, sécurité, vous savez cette petite voix qui dit : « tout va bien, ne t’inquiètes pas, tu n’es pas seul, je suis là ». C’est l’effet « Doudou ». Ce contact chaleureux votre corps l’a gardé en mémoire, il suffit juste de le réactiver pour en ressentir tout le bien être. Il s’agit de reprendre l’enfant qui est en nous dans nos bras.

Je propose divers exercices en début de séance pour mettre en mouvement le corps pour se recentrer sur soi, apprendre à lâcher le mental,  lâcher les tensions et lâcher prise.

tel: 06 22 21 16 82